Amélie GUERIN, 22 ans, Conseillère en économie sociale et familiale à l'Association pour le logement des familles et des isolés, Paris.

 

Pourquoi avoir choisi cette formation ?
« Une fois mon BTS Economie Sociale et Familiale en poche, j'ai souhaité tout de suite poursuivre ma formation par un Diplôme d'Etat de Conseiller en Economie Sociale et Familiale (CESF). Parce que pour exercer cet emploi, c'est le seul diplôme qui existe. Avec un BTS ESF, on peut travailler comme technicienne pour les montages de projet par exemple. D'ailleurs la formation est très technique. Avec le DE CESF c'est différent, la formation touche plus au travail social et à l'accompagnement social. Or accompagner les personnes et les familles à partir de leur quotidien qui est le coeur du métier d'une CESF, c'est ce qui me plaît.
J'aimerais plus tard dans mon métier pouvoir aider les personnes en situation précaire à résoudre leurs difficultés, d'apporter des éléments de réponses à leurs difficultés tout en respectant leur vie privée. Aussi lorsque j'ai entendu parler de cette formation dispensée à l'IRTS Paris Ile-de-France, je me suis inscrite aux épreuves de sélection.  »

Comment avez-vous vécu votre apprentissage ? 
« M'adapter au rythme de l'alternance école/entreprise n'a pas été une chose facile pour moi. Peut-être à cause de mon côté trop scolaire ou trop organisé. En fait, j'ai eu du mal à changer de casquette. A l'IRTS Paris Ile-de-France j'étais une étudiante comme les autres. Et dans l'entreprise j'étais une professionnelle face aux usagers. Mais je ne regrette en rien l'alternance. Parce que j'ai certainement appris plus de choses que les étudiants en formation initiale. 
A la différence des étudiants de la voie initiale (4 mois de stage), les apprentis CESF commencent dès le mois de septembre à travailler en entreprise et ce jusqu'au mois d'octobre de l'année suivante. C'est un plus. D'abord parce que cela me fait une expérience professionnelle plus longue que je peux valoriser. Et surtout, ces mois supplémentaires m'ont permis de mieux intégrer le fonctionnement des aides au sein des collectivités territoriales. Cela prend du temps. Autre atout de l'alternance et pas des moindres, celui d'être salariée et donc d'être présentée face aux usagers comme une véritable professionnelle pouvant les suivre de façon totalement autonome. »

ADAFORSS

15 rue Aristide Briand 

92300 LEVALLOIS

01.45.61.17.89

contact@adaforss.fr

  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône