Yannis KACI, 22 ans. Opticien - lunetier, gérant "d'Art Vision", à Meaux - 77. Diplômé de la promotion 2012.

 

Qu'est-ce qui a motivé le choix de cette formation ?
« C'est une histoire de famille. En tant que fils d'opticien, j'ai toujours voulu faire ce métier. Quand j'étais petit, j'admirais mon père, il m'emmenait au magasin, je le regardais travailler. C'est un métier très vaste, fait de pleins d'aspects différents. Il y a d'abord l'empathie pour mes clients, que j'aimerais appeler "patients", car le relationnel est très important. Pour moi la vue est le plus beau des 5 sens, on apporte une réponse à un problème visuel, et parfois on rend la vue aux gens, ce qui est très important. Il y a aussi la technique, l'aspect esthétique, on doit évoluer avec la mode ; et bien sûr il y a la gestion du commerce et le coté entrepreneur. Actuellement je manage cinq personnes. Il y a des perspectives d'évolution très grandes dans l'optique. C'est un secteur qui a beaucoup d'avenir.»

Pourquoi avoir choisi le contrat d'apprentissage ? 
« Après le Bac, j'ai fait une formation continue sur deux ans en optique à Paris. J'ai échoué au BTS, car je n'étais pas à l'aise avec le système scolaire et cette pédagogie. La formation était trop théorique et je n'y arrivais pas. Malgré cet échec, j'ai repris la formation à l'I.S.O en apprentissage. Et j'ai pu faire mon alternance dans le commerce de mon père. C'est clair, l'apprentissage m'a sauvé ! 
Mes parents ont ouvert un deuxième magasin, dans lequel j'ai pu évoluer. Donc toute la période en entreprise m'a énormément motivé. 
Une fois diplômé, on a un pied dans le métier, et l'on connaît les réalités du terrain. Tout au long de la formation, on sait à quoi s'attendre après.»

ADAFORSS

15 rue Aristide Briand 

92300 LEVALLOIS

01.45.61.17.89

contact@adaforss.fr

  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône